Qu’est-ce que l’art contemporain ?

Qu’est-ce que l’art contemporain ?

L’art contemporain succède à l’art moderne et marque une vraie rupture avec ce qui existait jusqu’alors. Lumière sur cet art au succès grandissant.

Définition

L’art contemporain renvoie à la notion historique de contemporanéité qui débute à partir de 1945. De manière générale, il s’agit donc d’œuvres d’art qui ont été créées depuis cette date jusqu’à aujourd’hui. Cela englobe les différents courants artistiques qui sont apparus après 1945, tels que le pop art ou l’art conceptuel notamment.

L’art contemporain a été marqué par l’utilisation croissante de la technologie. Les œuvres peuvent donc prendre des styles différents en fonction du médium utilisé. Il peut s’agir, par exemple, de :

  • Peintures ;
  • Sculptures ;
  • Dessins ;
  • Vidéos ;
  • Photographies.

La notion d’art contemporain ne se résume pas seulement à la question temporelle, liée à la période à laquelle l’œuvre a été créée. Elle suppose une volonté de rupture avec l’art moderne, notamment en transgressant les limites de ce qui est considéré comme de l’art.

Le marché de l’art contemporain

Avec plus de 70 000 œuvres échangées dans le monde chaque année, le marché de l’art contemporain est florissant. Le chiffre d’affaires mondial de ce secteur a doublé en 10 ans, tout comme le nombre d’artistes contemporains vendus. Face à la demande croissante, l’indice des prix a progressé de plus de 22 % en 2019 selon un rapport d’Artprice.

L’art contemporain s’est fait une place de taille dans le marché de l’art global : il n’en représentait que 3 % en 2000 contre 15 % en 2019. C’est donc aujourd’hui la période de création qui affiche le troisième plus gros chiffre d’affaires mondial, derrière l’art moderne et l’art d’après-guerre.

Les œuvres d’art contemporain

Si les œuvres d’art contemporain sont de plus en plus nombreuses et prennent des formes très diverses, certaines sont connues pour avoir marqué, et parfois même choqué le public. C’est le cas par exemple de la sculpture monumentale « L.O.V.E. » créée par Maurizio Cattelan, en 2010. Elle représente une main dont tous les doigts ont été coupés à l’exception du majeur, et a été exposée devant la bourse de Milan.

Parmi les œuvres d’art qui ont marqué leur époque, « Slave Labour » de Banksy tient également une place importante. Cette peinture de street art représente un enfant, pieds nus, travaillant à genoux avec une machine à coudre pour fabriquer des guirlandes de drapeaux du Royaume-Uni.

Ces œuvres surprennent autant par leur forme que par le message qu’elles véhiculent, suscitant ainsi souvent la critique.

Les artistes d’art contemporain

Face à la croissance du marché de l’art contemporain, les artistes connaissent eux aussi un succès grandissant : 21 996 d’entre eux ont vendu des œuvres en 2019 contre seulement 10 243 il y a 10 ans selon le rapport d’Artprice. Certaines nationalités dominent parmi les artistes les plus cotés : c’est le cas des Chinois, des Américains et des Britanniques.

L’une des particularités du marché est l’envolée des prix de l’art vivant. Cela est particulièrement remarquable au vu de l’âge des artistes les plus demandés :

  • Shepard Fairey (1970) ;
  • Kaws (1974) ;
  • Takashi Murakami (1962) ;
  • Banksy (1974).

De plus, après une longue période peu fructueuse pour les artistes africains, la tendance s’inverse enfin. Le succès du peintre congolais Chéri Samba illustre parfaitement l’intérêt croissant des collectionneurs pour les œuvres africaines.

Les métiers

Face au développement du secteur de l’art, le champ d’activités qui gravitent autour des artistes a lui aussi évolué. Il existe donc de nombreux métiers très variés, notamment dans les domaines suivants :

  • Le développement culturel ;
  • La communication ;
  • La gestion des collections ;
  • Le droit et la gestion ;
  • La médiation culturelle.

Il est important de se renseigner, car bien que ces professions aient en commun leur lien avec l’art contemporain, les métiers exercés ne se ressemblent pas pour autant : un galeriste, un commissaire d’exposition et un journaliste spécialisé dans l’art n’ont pas les mêmes missions.

Les formations

Les formations sont nombreuses et dépendent du métier envisagé. Plusieurs choix sont donc possibles. Le CIPAC (fédération des professionnels de l’art contemporain) propose des formations spécialisées dans le domaine de l’art contemporain.

Certains cursus sont également possibles dans des établissements tels que l’IESA (école internationale des métiers de la culture et du marché de l’art) ou même à l’université. L’université Paris 8 Vincennes Saint-Denis propose, par exemple, un master d’arts plastiques, spécialisé dans la médiation de l’art contemporain.

Les sites légitimes

Certains sites sont incontournables pour connaître les dernières actualités dans le domaine de l’art. Pour être informé des dernières expositions, les sites de musées d’art contemporain sont l’idéal : la Tate Modern de Londres ou le musée d’art contemporain de New York, par exemple, renseignent régulièrement sur leur page web les évènements qui ont lieu en leur sein. Cela permet d’avoir une bonne indication quant aux artistes les plus exposés.

En plus des informations relatives aux expositions programmées, le site du Centre Pompidou présente de nombreuses œuvres contemporaines ainsi que ses collections.

Le site du ministère de la Culture est également une source riche en informations sur laquelle vous trouverez notamment du contenu sur :

  • Les appels à projets ;
  • L’actualité ;
  • Des études et des statistiques.